Que faire en cas de piqure de guêpe?

Tout le monde connaît les douleurs occasionnées par la piqûre d’une guêpe. Elle peut être agressive suivant les situations et piquer plusieurs fois avec son dard acéré et occasionner une réaction toxique plus ou moins intense. Les piqûres d’abeille ou de guêpe peuvent provoquer des symptômes modérés sur la santé mais peuvent être très violents et fatals chez les personnes allergiques.

Il n’est pas question de tenter de détruire tout seul un nid de guêpes sans connaître les précautions à suivre. Les professionnels se revêtent des combinaisons intégrales pour se protéger efficacement contre les attaques. Ces précautions vestimentaires spécifiques évitent d’être piqués.

Conseil à suivre

Par conséquent, face à un nid de guêpes, le meilleur conseil est de contacter les professionnels. Ils se déplaceront ou conseilleront éventuellement sur les procédures à adopter pour la destruction d’un nid de guêpes. Il faut prendre en compte le coût de la prestation et la qualité des services rendus.

Le coût présenté par ces professionnels peut varier suivant le cas. La prestation nécessitant une destruction d’un nid pouvant occasionner une véritable invasion dans une maison sera gratuite. Au contraire, si la présence d’un nid d’abeille dans un lieu spécifique au fond d’un jardin n’occasionne aucun danger, les professionnels établiront quand même une facturation. L’intervention peut être également prise en charge par les services sanitaires.

Zoom sur les piqûres de guêpes et des abeilles

La guêpe pique quand elle se sent en danger ou agressée. A l’approche d’une guêpe, il faudra éviter les mouvements brusques pour ne pas l’énerver davantage. Evidemment quand on s’affole, on oublie les précautions, L’éloignement est la meilleure façon pour échapper à une éventuelle piqûre.

L’abeille qui est aussi une famille de l’hyménoptère meurt aussitôt qu’elle pique un individu. Pour elle, le dard et la glande à venin restent fichés dans la peau et l’insecte s’arrache l’abdomen en se dégageant. Elle meurt en conséquence. Comme avec la piqûre d’une guêpe, la peau devient rouge à cet endroit et on peut retrouver le dard. Quant à la guêpe, elle arrive à dégager le dard planté et n’en meurt pas. Dans les deux cas, une vive douleur est toujours enregistrée.

Les réactions enregistrées chez les personnes allergiques aux piqûres de guêpe

Pour une simple piqûre de guêpe ou d’abeille sur une personne allergique, le danger est réel. Il est rare de connaître qu’on puisse être allergique aux piqûres des hyménoptères. Mais quand la personne piquée commence à avoir des difficultés respiratoires, des nausées, un rongeur cutané disproportionné et un gonflement extrêmement marque au niveau de la piqûre, elle présente sans nul doute, les symptômes confirmant les caractéristiques d’une allergie. C’est le moment ou jamais pour faire appel immédiatement à un médecin ou les services des pompiers et même les services sanitaires concernées.

Que faut-il faire exactement lorsque l’on s’est fait piquer par une guêpe ?

Divers symptômes peuvent caractériser la piqûre d’une guêpe. Généralement, cette piqure de guêpe se traduit immédiatement par une douleur au point de piqûre. Des fortes démangeaisons apparaissent ensuite sur la surface de la peau qui rougit sensiblement et un gonflement commence à arriver.

Une allergie à la piqûre des guêpes, le gonflement peut être assez important selon la localisation de la piqûre. La guêpe ne choisit pas un point précis et peut s’attaquer directement sur les paupières, les ailes du nez, les oreilles, les joues, les lèvres, etc.

La plus grave des piqures est celle de la bouche ou de la gorge qui peut provoquer un gonflement susceptible d’étouffer la victime. Tout en se précipitant aux services sanitaires d’urgence, la victime peut sucer un glaçon.

Les cas de piqûres multiples ou plus de 20 piqûres de guêpeEn plus des symptômes locaux décrits avec une simple piqûre de guêpe, de multiples piqûres peuvent entraîner un œdème au niveau des piqûres, fatigue, vomissements, diarrhées, maux de tête, chute de tension, parfois convulsions, voire une perte de connaissance pouvant même causant la mort de la victime. Ces réactions toxiques sont liées à la quantité du venin injecté et imposent une hospitalisation directe.

L’allergie aux piqûres de guêpes peut être constatée avec une unique piqûre de guêpe. Le gonflement de la gorge et une éruption cutanée du visage dans la zone des sourcils spécifiquement sont les premières constatations. La respiration devient sifflante avec l’œdème de la gorge. La victime présente des difficultés subites à respirer en conséquence. La chute de la tension artérielle et des vertiges sont remarqués. On note également des vomissements et des diarrhées. En bref, la victime présente un état de choc caractérisé par sa pâleur, une transpiration intense et une sensation de faiblesse. Le risque de choc anaphylactique grave est palpable.

Ces signes représentent une urgence vitale.

Dans ces cas, il faut adopter les bons réflexes. Les premiers secours doivent commencer par une Installation de la victime dans une position confortable. Dans la mesure du possible, la partie atteinte sera surélevé pour minimiser autant que possible l’écoulement du venin dans le sang. Si la main a été piquée, les bagues seront enlevées avant que le gonflement n’apparaisse.

Une poche de glace sera appliquée sur la zone piquée pour soulager la douleur. Toutefois, le glaçon sera enveloppé dans un linge. Pour plus de précaution avant l’arrivée du médecin, la piqûre sera désinfectée avec un antiseptique. Une réaction allergique ou une piqûre dans la gorge ou sur la langue estimée très dangereuse ou pour des piqûres multiples, relèvent des services sanitaires d’urgence.

Dans les autres cas, les piqûres constatées sont bénignes ne nécessitent pas de consulter le médecin dans l’immédiat. La douleur, les démangeaisons et le gonflement local peuvent être traités modérément.

Mais au cours des 24 heures qui suivent, la douleur peut être plus importante avec un gonflement, une rougeur et une éventuelle hausse de température. Le médecin doit être consulté pour prévoir une possible infection.

Les dispositions à appliquer pour les réactions locales enregistrées

Une piqûre de guêpe provoque une inflammation à l’endroit de la piqûre avec une douleur violente et des démangeaisons plus ou moins importants ;

S’il s’agit d’une piqûre d’abeille, la première disposition à prendre est l’extraction du dard resté enfoncé afin de l’enlever tout en évitant de ne pas comprimer le sac à venin et de ne pas libérer davantage de venin. L’abeille meurt tout de suite.

Quant à la guêpe, elle ne laisse pas son dard main injecte tout simplement son venin. Dans ce cas, les dispositions consistent à enlever des fractions du venin et de diminuer la quantité de venin. Néanmoins, il ne permet pas de prévenir la réaction allergique aiguë.

Vos dernières recherches sur 1. Que faire en cas de piqure de guêpe : comment enlever un nid de frelon Melun, piqure de guepe dard, piqure de guepe maçonne 92190, dar guepe, piqure de guèpe que faire Gournay-Sur-Marne 93460, piqures de guepes que faire, essaim guepe Linas 91, comment détruire un essaim de guepes, nid de guepes streaming Saint-Fargeau-Ponthierry , tuer nid de guepe, chasser les guepes 77127, frelon nid maison, nid insecte Dourdan 91410, piqûre d abeille que faire, piqure de guepe quoi faire Houilles 78, comment se débarrasser d un nid de bourdon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *